• Franco

Découvrez un club de détection en Wallonie adapté à la nouvelle législation : SPERA-BELGIUM

Dernière mise à jour : 4 mars


Depuis 2019, il est possible de pratiquer la détection de métaux légalement.

Pour ce faire, une autorisation est nécessaire.

Cette autorisation, renouvelable chaque année (et baptisée permis de détection), est distribuée aux personnes qui ont suivi une petite formation dispensée par l'équipe "Détectorisme" de l'AWaP. Mais la mise en avant de la complexité des tâches administratives avant et après votre sortie de prospection a ralenti une partie des prospecteurs actifs et désirant se légaliser, mais freine aussi les nouveaux adeptes peu habitués aux tâches administratives et à l'informatique.

En effet, pour pratiquer légalement, et selon les conditions de l'AWaP, il est nécessaire de disposer d'une connexion internet, un ordinateur avec un lecteur de carte mémoire ou un smartphone équipé et correctement configuré avec l'application "itsme", mais aussi être capable de relever les coordonnées GPS et de prendre des photos des objets retrouvés. Si vous ajoutez à cela la nécessité d'annoncer vos sorties quelques jours avant, vous obtenez une soupe de choses à réaliser que tout le monde ne peut digérer. Quand on sait que le prospecteur est un fan de liberté, d'espace et de nature avec un tempérament « rebel »...On est en droit de se poser des questions sur l’avenir de l'ensemble des directives demandées par le permis.

Cela, David, le fondateur du club, a très bien compris la situation :

"Avec une telle quantité de choses à réaliser avant même de prendre son détecteur en main, le permis est vu comme intrusif, lourd et mis en place pour freiner la popularité de l'activité en Wallonie. Mais il est important de comprendre que c'est une autorisation annuelle renouvelable et que par conséquent, si les prospecteurs ne jouent pas le jeu et refusent cette main tendue par les autorités, nous pourrions nous retrouver dans le cas de la France où il est possible de prospecter si et seulement si vous obtenez une autorisation préfectorale qui ne viendra jamais !"

Voilà pourquoi David s'est entrepris de rencontrer les membres de l'AWaP chargés du département "Détectorisme", pour leur proposer la mise en place d'un club qui favorisera la mise en place d'une image positive de cette nouvelle législation. Son but est simple: proposer des sorties "à l'anglaise" en Belgique avec une prise en charge de l'ensemble de l'administratif pour les membres. Une fois membre du club, vous avez accès à un agenda de plusieurs sorties par an dans des endroits où l'équipe de Spera Belgium a préalablement fait le nécessaire à savoir autorisation, location des champs, déclaration de la sortie auprès de l'AWaP,... Une belle initiative qui permettra d'augmenter le nombre de personnes détentrice du permis et de véhiculer une image positive pour nous différencier des pilleurs qui utilisent parfois des détecteurs de métaux. Après plusieurs mois d'activité, ils ont déjà réalisé un chouette rallye et plusieurs sorties de 15 à 25 personnes. Découvrez ici la vidéo du premier rallye de détection :


Voici également la nouvelle vidéo de leur sortie détection de février dernier :



Le direct Facebook du club de détection depuis leur page :

Il fonctionne sous forme d'un paiement annuel qui comprend l'assurance et l'accès au site web et au forum de discussion. Ensuite, les sorties et les rallyes sont proposés en réservation en ligne depuis leur site web.




757 vues0 commentaire